Actualités

21 septembre 2018 - 21 septembre 2019

Journée mondiale de la bibliodiversité, la Déclaration internationale des éditrices et éditeurs indépendants sur www.alliance-editeurs.org


26 avril 2019 - 26 avril 2019

Conférence-lecture sur le facteur Cheval le vendredi 26 avril 2019 à 18h30 à la librairie Publico

Valère-marie Marchand, auteur de l'ouvrage "le sable des chemins, sur les pas du facteur Cheval" présentera son ouvrage, avec la participation des comédiens Michèle Venard et Christian Fischer-naudin.

Librairie Publico, 18h30, 145 rue Amelot, 75011 Paris

Voici le podcast pour réécouter une émission sur Art District sur le Sable des chemins :
http://artdistrict-radio.com/podcasts/art-interview-rencontre-valere-marie-marchand-1162



31 mai 2019 - 02 juin 2019

Salon du livre libertaire à Bern du 31 mai au 2 juin 2019
salon du livre : Gertrude-Woka-Strasse 3
vendredi 31 mai 2019 de 17h à 23h
samedi 1e juin 2019 : 10h - 21h
 
wwww.buechermesse.ch


08 novembre 2019 - 10 novembre 2019

Salon de l'Autre Livre à l'Espace des Blancs Manteaux Paris 4e

Halle des Blancs Manteaux, 48 rue Vieille du Temple Paris 4e. Entrée libre.

  • vendredi 8 novembre : 14h-21h
  • samedi 9 novembre : 11h-21h
  • dimanche 10 novembre : 11h-19h

 



Recherche














Soleil capitaliste
Soleil capitaliste
entretiens au cœur des multinationales


Date de parution : 2006
ISBN : 2-86978-008-1
Format :125X190 cm
316 pages
16,90 €


Le livre :
Pour la première fois, des cadres dirigeants et un syndicaliste s'expriment sur leur parcours professionnel et l'évolution du capitalisme depuis vingt ans. De formation grandes écoles de gestion, ils travaillent dans des multinationales françaises, américaine, suisse et allemande. Ils ont entre 40 et 52 ans. Leur désarroi, leur désaffection ou leur défiance vis-à-vis de la multinationale rivée à son cours de Bourse se traduisent moins souvent par une remise en question globale d'un système devenu destructeur que par un cynisme grandissant. Dans une seconde partie, l'auteur replace la multinationale dans un contexte historique et politique, et rappelle que le capitalisme étant un système d'organisation économique et social, inventé et renouvelé continuellement par les êtres humains, seuls ces derniers peuvent arrêter le processus de déshumanisation totale qu'il est train de générer. Un livre édifiant qui ouvre de vraies pistes de réflexion et d'action.

Auteur :
Diplômée d'HEC, Isabelle Pivert a conseillé des entreprises multinationales, et été responsable d'une mission humanitaire en Roumanie. Elle a publié en 2004, Plan social, entretiens avec des licencieurs (Sextant). 

La presse en parle
La matière recueillie, exceptionnelle, inspire réflexions, agacements et frayeurs sur l'avenir de ce monde. Isabelle Pivert livre ensuite son analyse des multinationales, fruit de lectures croisées du fascisme en action (Robert Paxton) et des origines du totalitarisme et de l'impérialisme (Hannah Arendt), sans oublier le contexte historique et politique. (…) Tout cela ne peut laisser indifférent.
POLITIS, 20 avril 2006

Quand une ancienne d'HEC interviewe d'anciens HEC (cinq sur sept entretiens, les deux autres étant d'anciens Sup de Co), on pourrait craindre le pire: consanguinité et langue de bois gestionnaire. Mais les anciens HEC en question ont un point commun: ils se sont fait jeter (ou marginaliser) comme des malpropres par leurs employeurs, des firmes multinationales, faute de résultats financiers suffisants. S'ils se contentaient de dire ce qu'ils ont sur le coeur, ce livre ne serait qu'une psychothérapie déguisée. Heureusement, ce n'est pas le cas: placés, du fait de leur formation et de leur carrière, au coeur du système, ils expliquent comment ils ont été plongés dans "les eaux glaciales du calcul égoïste", pour reprendre le terme de Marx et Engels, sous l'égide de la finance et de ses diktats.
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES, janvier 2007