Actualités

21 septembre 2019 - 21 septembre 2020

Journée mondiale de la bibliodiversité, la Déclaration internationale des éditrices et éditeurs indépendants sur www.alliance-editeurs.org


12 février 2020 - 12 février 2020

Conférence de Jean-Paul Loubes le 12 février au centre Théodore Monod à Colmar

autour de son ouvrage "Tourisme, arme destruction massive"

Le 12 février au centre Théodore Monod, rue Gutenberg, à 20 heures.



13 novembre 2020 - 15 novembre 2020

Sextant au salon de l'Autre livre du 13 au 15 novembre 2020, espace des Blancs Manteaux, Paris 4e
  • vendredi 13 novembre 2020 de 14h à 21 heures
  • samedi 14 novembre 2020 de 11h à 21 heures
  • dimanche 15 novembre 2020 de 11h à 18 heures

48, rue Vieille du Temple, 75004 Paris



Recherche














Autour d'une vie (nouvelle édition)
Autour d'une vie (nouvelle édition)

Mémoires d'un révolutionnaire



Pierre Kropotkine
présentation et chronologie de Pierre Sommermeyer

Date de parution : juin 2012
ISBN : 978-2-84978-039-8
Format :14 X 21 cm
Rayon : Histoire, Anarchisme 19e
480 pages
26 €


Géographe, aristocrate, anarchiste russe, Pierre Kropotkine (1842-1921) est le théoricien du communisme libertaire. Parus en 1899, ses Mémoires se lisent comme un grand récit d'aventures, une traversée du 19e siècle ponctuée d'analyses lumineuses sur les courants sociaux et politiques, alors naissants, qui ont perduré jusqu'à nos jours. La mort précoce de sa mère, le sort des serfs, ses études au corps des Pages aiguisent très tôt sa sensibilité. Devenu Officier au service du Tsar, il sillonne la Sibérie, avant de quitter l'armée. En 1871, il adhère à l'Association Internationale des Travailleurs, puis, en Russie, il milite au sein de cercles politiques avant d'être emprisonné. Il s'évade et séjourne en Angleterre, Suisse, Belgique, France, régulièrement expulsé pour les idées qu'il diffuse dans son journal Le Révolté. En 1882, il est emprisonné à Clairvaux puis grâcié. Exilé à Londres, il revient en Russie juste avant la révolution d'octobre 1917, et déchante rapidement sur la nature autoritaire du régime bolchevik. Il meurt en 1921.

Le livre est présenté par Pierre Sommermeyer.