Actualités

21 septembre 2018 - 21 septembre 2019

Journée mondiale de la bibliodiversité, la Déclaration internationale des éditrices et éditeurs indépendants sur www.alliance-editeurs.org


26 octobre 2019 - 02 novembre 2019

les éditions du Sextant présentent leurs ouvrages à la Galerie des Grands Sables, 21 rue des grands sables, au Pouldu, Clohars Carnoët, du samedi 26 octobre au samedi 2 novembre 2019. Ouverture de 15 heures à 19 heures


08 novembre 2019 - 10 novembre 2019

Salon de l'Autre Livre à l'Espace des Blancs Manteaux Paris 4e

Halle des Blancs Manteaux, 48 rue Vieille du Temple Paris 4e. Entrée libre.

  • vendredi 8 novembre : 14h-21h
  • samedi 9 novembre : 11h-21h
  • dimanche 10 novembre : 11h-19h

 



28 novembre 2019 - 29 novembre 2019

Sextant aux 6e Rencontres d'histoire de Gennevilliers les 28 et 29 novembre 2019, à l'espace des Grésillons

vendredi 28 novembre : 14-18h

samedi 29 novembre : 11-18h

esapces des Grésillons, métro Gabriel Péri, Gennevilliers



Recherche














L'Anarchie
L'Anarchie

Date de parution : Mars 2006
ISBN : 2-84978-009-X
Format :125/190 cm
64 pages
7,90 €


De nos jours, le mot "anarchie" est connoté négativement : il signifierait les pires chaos, désordres et turpitudes de la collectivité humaine. Les hommes politiques l'utilisent à la manière d'un épouvantail. Mais qui se souvient, que les premiers anarchistes, comme Elisée Reclus, ou Kropotkine, étaient des hommes d'une grande rigueur morale et pleins d'optimisme. Sans doute idéalisaient-ils la nature humaine. Le vingtième siècle avec son cortège d'horreurs n'était pas advenu. Ce texte bref et intense issu d'une conférence prononcée en 1894 décrit ce qu'est l'anarchie à une époque où l'État était perçu comme garant des acquis de la classe des propriétaires bourgeois, et répressif pour les autres. Il conserve une actualité étonnante. Il est préfacé par Hélène Sarrazin, auteur de Elisée Reclus ou la passion du monde publié aux éditions du Sextant en 2004.

La presse en parle
Non mais, vous croyez sérieusement qu'un media grand public chroniquerait un texte pareil?